Introduction, décret,définition, déontologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Introduction, décret,définition, déontologie

Message  Admin le Mar 25 Jan - 13:08

Bibliothéconomie : terme de 2 mots reliés ensemble. Le mot économie est entendu dans le sens d’organisation, administration, gestion.
Problèmes
1. Bibliothèque : organisation, structure
2. Personnes venant à la bibliothèque
3. Gérer les documents que la bibliothèque détient.
La bibliothèconomie n’est pas une science mais plutôt une pratique d’organisation dans laquelle on prendra en compte une pratique légale, administrative, sociale, culturelle,…
Au départ de donnée de gestion il faut pouvoir les appliquer et les adapter.
*Il est pratique de pouvoir s’adapter à la réalité du terrain.

Pouvoirs organisateurs :
- Commune
- Province
- Communauté française
Rôles des bibliothèques et des bibliothécaires
- Transmission du savoir → formation continue → éducation permanente
- Accès aux sources
- Savoir / plaisir
- Culture générale
- Conservation des documents (patrimoine)
- Promotion de la lecture : goût de lire → animations
- Rôle social → contact humain
- Ouverture
- Partage
LIVRES
- sortir du quotidien
- vecteur de savoir
En résumé :
Le bibliothécaire doit absolument prendre en compte le fait que la lecture publique (bibliothèques publiques) doit être considérée comme un moyen d’une politique de promotion de la lecture (animations).
Le bibliothécaire doit se mettre au service des besoins en éducation permanente de l’ensemble de la population.
Décret avril 2009
Education permanente :toute démarche visant à l’analyse critique de la société, la stimulation d’initiative démocratique et collective, le développement de la citoyenneté active et l’exercice des droits sociaux, culturels, environnementaux et économique dans une perspective d’émancipation individuelle et collective des publics en privilégiant la participation active des publics visés et l’expression culturelle.
Types de reconnaissances
Bibliothèque locale → catégorie C (plus petite)
→ catégorie B
→ catégorie A
Décret
Pour une locale cat. C 20h/semaine minimum sur 5 jours obligatoirement le mercredi après-midi et 4 heures minimum le week end.
Droit d’inscription : gratuit pour les moins de 18 ans et 7,50€ maximum pour les adultes.
Définitions
Périodiques : toutes publications qui paraissent à intervalle régulier (journaux, magazines,…)
Collection de bibliothèque : tous les documents de la bibliothèque appelés également « fond de bibliothèque »
Collection d’appoint : réserve de document qui servent à dépanner en cas de besoin (300 livres maxi / 6 mois) pour les petites bibliothèques
Mumdaneum : centre d’archive transformé en bibliothèque privée (possible de visiter)
Education permanente : apprendre au quotidien en dehors du circuit scolaire.
CLPCF : centre de lecture public de la communauté française
Déontologie : ensemble de règles d’une profession. Ex : le serment d’Hippocrate en médecine
Reprobel : taxe pour les droits d’auteurs et les photocopies (adulte : 1€/an, enfant : 0,50€/an)
La bibliothèque doit se mettre au service du besoin de la population.
Comment connaître le besoin ?
- sortir le plus possible
- faire de la publicité (folder, gazette communale,…)
- s’adresser aux écoles, associations, asbl,…
- se présenter sur les salons, fêtes communales, fêtes de village,…
L’ensemble de la population signifie aussi bien les personnes qui fréquentent les bibliothèques (public réel) ainsi que celles qui ne viennent pas (public potentiel).
Le premier renseignement à prendre est le nombre de personnes vivants au sein de la commune afin d’établir une bibliothèque plus ou moins grande.
L’accès doit être libre, toute personne est en droit d’y accéder.
La bibliothèque doit être un lieu d’animation, d’accès à la culture, de divertissement, de conservation des documents, lieu d’information.
Le bibliothécaire est formé et informé :
- formé pour son travail
- informé : doit se tenir au courant du monde qui l’entoure. Il est également animateur.
Il suit une formation continue (min 60h/3 ans)
Les formations sont proposées par la bibliothèque centrale (La Louvière) et payées par le P.O.
Mais il est surtout un médiateur : l’intermédiaire entre le lecteur et la connaissance, la culture,…
Bibliothèque centrale *1

Bibliothèques principales*1

Bibliothèques locales (communales) *2
Locale pivot
Filiales
Dépôt :
(Local disponible pour petits villages ou personnes ne pouvant se déplacer, ouvert quelques heures/semaines)
*1 : opérateurs d’appuis (nouvelle appellation depuis le décret d’avril 2009)
*2 : opérateurs directs (nouvelle appellation depuis le décret d’avril 2009)
Déontologie du métier
Il n’existe pas officiellement de code de déontologie pour les bibliothécaires cependant à la communauté française un code existe officieusement.
avatar
Admin
Admin

Messages : 18
Date d'inscription : 24/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://bibliologue.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum