Cours complet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cours complet

Message  Admin le Mar 25 Jan - 13:28

Education permanente :
Donner les moyens aux citoyens quels qu’il soit de devenir CRACS (citoyens responsable actif critique solidaire).
Elle peut se faire dans différents domaines.
En quoi et comment les institutions de lectures publiques peuvent participer à l’éducation permanente ?



Les 3 décrets :
1er décret : Jules Destrée
• Soucis de favorisé la lecture pour le peuple
• Démocratiser le livre
• Aspect négatif côté qui est parfois un peu paternaliste
2ème décret 78 : plus quantitatif
3 sortes de base :
• Devenir des cracs
• Réseau
• Professionnalisation du métier
Approche assez éloigné de tous ce qui est animation plutôt quantitatif que social
Décret de 2009 :
• Changement d’optique
• Amorce une approche plus qualitative (au lieu d’essayer de développer les bibliothèques individuelle il développe les pratiques de la lecture
• Plan de développement stratégique sur base d’un travail de gestion de projet
• Importance de créer des partenariats avec des acteurs sociaux
Pourquoi plus difficile plus pertinent ?
Décret mal accueilli par les bibliothécaires

6 grands axes du décret de 2009 :
• Évaluation/ diagnostique
• Plans quinquennaux développement lecture enjeux et mission lecture publique
• Service du gouvernement sont le clpcf (centre lecture publique communauté française)
• La lecture revient au centre des préoccupations (la lecture doit être au centre des pratiques de partenariat et surtout nous on travaille dans l’ombre « on doit revendiquer notre position de force »)
• Opérateur direct et opérateur d’appuis
Opérateur direct  locale et principale
Opérateur d’appui centrale
La communauté française insiste pour travailler en territoire de compétence.
Opérateur direct  commune, ensemble de commune ou régional (principalat)
Opérateur d’appui  province (pas ouverte au public)
Opérateur d’appui peut aussi être opérateur direct (comme la Louvière)
• Les arrêtés ne sont pas encre écrit
Les bibliothèques même celles du décret de 78 vont devoir présenter un plan de développement
 Catégorie plus basse = moins de subvention (collection)
 Catégorie intermédiaire = plus de subvention (collection + créer des projets en partenariat)
 Catégorie supérieure = + plus de subvention (collection + partenariat + lecture éloignée du public)

Décret de 78 :
Art 1 : aucune discrimination à l’accès des dispositifs culturels subventionné cette discrimination porte sur les apparences politiques, religieuses, idéologiques, philosophique,…
Art 2 : condition de reconnaissance on va s’intéresser aux bibliothèques locales
Plusieurs entités de diverses importances
Il peut y avoir plusieurs bibliothèque dans une même commune mais elles doivent travailler en réseau*
*réseau = 1 filiale, 1 dépôt, 1locale
Art 3 : conseil supérieur des bibliothèques publiques donnent leurs avis sur toutes les questions relatives à l’organisation du service publique de la lecture
Ex : taxes des droits d’auteur
Comité provinciale : 10 membres spécialiste de la lecture
Ex : méthode de payement, etc.,…
CLPS = rapport annuel d’activité + programme à la /le ministre compétant instance d’avis
Payement = subvention forfaitaire dépend de la commune et de la catégorie le reste par le pouvoir organisateur
Art 4 : 1) bibliothèque locale 3 catégories A, B, C la première année on est reconnu C
On doit proposer une section adulte, une jeunesse et une salle de lecture
La surface dépend du nombre d’habitant de la commune
Attendre 3 ans pour changer de catégorie
Si plusieurs étages = ascenseur
2) titre requis pour travailler en bibliothèque :
1 brevet ou 1 graduat ou 1 licence
3) collection caractère encyclopédique= tout ce qui est publié, édité.
Accroissement =acquisition par rapport à la collection de base
Pour catégorie C= 1 média par habitant de la commune avec min. 10000 médias réseau locaux qui ont moins de 4 filiales ou dépôts
Pour réseau qui ont plus de 3 locales ou dépôts 1,5 médias par habitant avec min. de 10000 médias
Ex : locale0 filiale, 0 dépôt
25021 habitants
Collection de base= 25021 médias
Locale2 filiales1 dépôt
25021 habitants x 1,5= 37000 médias
Collection de base min. 10000 médias
Collection de base doit être représentative diversifié
• Livre de référence, dico, atlas, …
• Ouvrage adulte
• Ouvrage fiction
• Ouvrage jeunesse
• Document informatif jeunesse
Obligation de faire des acquisitions chaque année
Par an 5% de la collection de base si 25000 médias au moins acheter 1250 livres
Par an min 10% de l’accroissement d’auteur ou d’édition belge
Obligation pour une catégorie C d’avoir au moins 3 quotidiens et 20 revues adultes/ enfants
Taux de rotation = nombre de fois ou le livre va sortir de la bibliothèque par an
En moyenne 1 livre1,3x/an

Élagage : 3 types
Réserve (auteurs classiques, ouvrage de référence, thématique,..)
Réserve = propre réserve
Réserve centrale Lobbes
La réserve centrale de Lobbes récupère les livres reconnus elle tient ceux qu’elle n’a pas et envoi des lots dans les pays en voies de développement, les écoles, prison,…
Retrait
Retrait = brocante, donation, école, home, poubelle,…
Élagages en même temps que l’inventaire tous les 5 ans.
4) bibliothèque locale doit avoir un nombre de lecteur au moins égal à 10% de la population de son territoire de compétence
5) normes à respecter : RAMAU, CDU, ISBN
6) obligation d’ouvrir au min 20h dont : samedi 4h et mercredi après midi
7) effectuer un nombre de prêt/an 10x le nombre min d’usager
10 livres / personnes = 2500 usagers/ 25000 prêts
Art 5 : les bibliothèques sont libre des montants demandés mais pas plus de
7,50€ pour inscription par usager
0,75€ pour prêt par quinzaine
0,50€ pour retard par médias et par quinzaine
L’inscription doit être gratuite pour les – de 18 ans
En ce qui concerne les droits d’auteurs
1,00€ pour les plus de 18 ans
0,50€ pour les – de 18 ans
Art 6 : purement théorique imposer à la commune d’avoir 1 bibliothèque communale mais ça n’a pas abouti
Art 7 : purement théorique
Art 8 : 1) frais de fonctionnement tout ce qui est matériel
2) frais d’animation
3) frais de promotion sac publicitaire, bic, tract, marques page, pris en charge à 60%
4) frais de catalogue collectif important d’avoir un catalogue collectif (surtout en ligne) permet de voir la disposition d’un livre
Hainaut 2 catalogue collectif
5) frais immeuble
6) frais équipement
7) frais livres
Inventaire tous les 5 ans (inventaire complet)
Tous les ans inventaire rotatif (une salle chaque année)
Tous les livres doivent être en libre accès tout le monde doit avoir accès à tous les livres
Pour la réserve le bibliothécaire doit aller chercher le livre dès qu’on lui en fait la demande

Le rangement = bon ordre
Les périodiques par ordre alphabétique
Jeux par tranche d’âge (classification ezor = par capacité)
Les grandes missions des bibliothèques locales sont
1. Mettre des collections adaptées aux besoins de l’éducation permanente
2. Prêt direct en libre accès
3. Action de promotion de lecture
4. Prêt inter bibliothèque
5. Politique concentré des acquisitions = Concertation avec les bibliothèques publiques provinciales et centrales
avatar
Admin
Admin

Messages : 18
Date d'inscription : 24/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://bibliologue.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum